COVID 19

Maîtriser les conséquences financières de la crise sanitaire

A l’aube du nouveau mandat, il apparaît indispensable de bien évaluer le coût de l'épidémie de coronavirus afin de réaliser, à court terme, les ajustements budgétaires nécessaires et de construire, à plus long terme, une programmation compatible avec les équilibres financiers de votre collectivité, en fonctionnement comme en investissement. 

Chalenges Publics se propose de vous y aider, en travaillant sur 3 horizons :

1. A court terme  (atterrissage 2020) = évaluer la situation financière après la crise (sanitaire et économique) 

  • Evaluer le niveau de dépenses supplémentaires généré par la crise sanitaire : mesures de solidarité, achats de fournitures et d’équipement de protection…

  • Mesurer l’impact de la crise économique sur les ressources : recettes de fiscalité économique principalement (CFE, CVAE, IFER, TASCOM), recettes des services publics, redevances d’occupation, loyers et recettes spécifiques (taxe de séjour, droits de mutation).

    • Évaluer l’impact de la crise sur les entreprises pour : identifier les secteurs / entreprises en difficulté et la capacité de résistance ou d’adaptation d’autres secteurs ; et évaluer les incidences de la crise économique sur l’emploi local

  • Réaliser une projection à fin 2020 de la situation financière : sur les niveaux épargne et d’endettement (CA prévisionnel).

 

2. A moyen terme (projection à 6 ans) = mesurer les capacités budgétaires de votre collectivité sur le nouveau mandat 

  • Proposer des dispositifs d’aide de court terme aux entreprises en difficulté : exonérations de taxes / abattements exonération de loyers ou mise à disposition gratuite de locaux, etc. ; en lien avec les mesures adoptées par la Région / Département.

  • Réaliser / ajuster une prospective financière en intégrant les incidences de la crise économique sur les recettes (économiques / ménages) et les dépenses (nouvelle organisation des services publics, renforcement des mesures sanitaires, soutien aux activités…) pour évaluer une capacité d’investissement sur le mandat

  • Bâtir un programme pluriannuel d’investissement soutenable avec la collectivité, respectant les équilibres financiers.

3. A long terme (à+ 6 ans) = proposer un projet stratégique de relance territorial 

  • Co-construire un plan stratégique partagé entre collectivités et entreprises :

    • Coordonner les actions entre les différents niveaux de collectivités selon leurs compétences respectives (région, département, intercommunalité, commune)

    • Associer les entreprises au plan (soutien aux activités économiques sous conditions ou adaptation des organisations pour répondre aux besoins des entreprises locales)

    • Rechercher et mobiliser les fonds publics : dispositifs de subventionnements État (DETR / DSIL), Europe (Fonds Européens),Caisse des Dépôts (prêts dédiés)

  • Adosser le projet de territoire à un pacte financier de solidarité : 

    • Proposer une stratégie financière (plan pluriannuel d’investissement) à chaque échelle de collectivité pour évaluer la soutenabilité 

    • Repenser les solidarités territoriales à partir de la capacité de financement, des charges supportées et des fragilités socio-économiques identifiées (pas de simple redistribution sans conditions)

    • Évaluer les retours sur investissement et les retombées économiquesà moyen/long terme pour donner des garanties financières (emploi / productivité…)

Cette offre vous intéresse ?

Vous souhaitez en savoir plus ?

Vous souhaitez être rappelé ?

N'hésitez pas à nous contacter ou à nous laisser un message.